↑ Retour à L’humain d’abord!

Logement

Le logement n’est pas un luxe, c’est un droit universel qu’il faut rendre accessible à tous. Parce qu’il n’est pas humain que certains dorment dehors quand des banques spéculent sur des locaux inoccupés, parce qu’il n’est pas acceptable que des familles dépensent plus de 20% de leurs revenus pour se loger, le Front de Gauche propose d’engager une grande politique du logement.

  • Plan d’urgence pour le logement et contre la spéculation financière.
  • Renforcement des moyens de l’hébergement d’urgence.
  • Abrogation de la loi Boutin (Molle) et suppression des aides fiscales au logement spéculatif privé.
  • 200 000 logements publics sociaux par an construits pendant cinq ans, dont une partie réservée aux étudiants et jeunes.
  • Interdiction des expulsions locatives pour les personnes fragiles.
  • Revalorisation de l’APL par la suppression du mois de carence.
  • Suppression de la caution dans le parc privé.
  • Aide à la pierre à hauteur de 40% du coût des opérations avec des prêts publics bonifiés et de longue durée de remboursement.
  • Application résolue de la loi SRU élargie : 30% minimum de logements sociaux en zone de tensions et 25% sur le reste du territoire.
  • Blocage des loyers dans le public et encadrement des loyers dans le privé par le plafonnement des prix à la vente et à la location.
  • Application de la loi de réquisition des logements vacants et engagement d’un plan de mobilisation des logements vides.
  • Soutien aux collectivités qui créeront les conditions d’une accession sociale à la propriété.
  • Création d’une taxe « contribution logement » de 10% sur les revenus financiers.
Share and Enjoy:
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Yahoo! Buzz
  • Twitter
  • Google Bookmarks

Laisser un commentaire